Château Maucamps

Histoire

Le Château Maucamps, situé sur l’appellation Haut-Médoc, a une longue histoire.

“Le Château de Maucamp” est présent dans la première édition du Cocks & Féret de 1850, puis dans celle de 1868. Dans l’édition de 1922, les héritiers de Dominique Cambours sont propriétaires jusqu’à son acquisition, le 12 Janvier 1954, par Madame Gisèle Tessandier (née Thomas de Dancourt), décèdée le 13 juin 1954.

Dans l’année qui suivit, Mr Jacques Tessandier (son époux) décida l’arrachage de 15 hectares de vigne, dans une période de grand marasme pour la viticulture bordelaise.

La renaissance du Château Maucamps eut lieu en 1973, date à laquelle France, Alain et Christian Tessandier, les propriétaires actuels (les enfants de Gisèle et Jacques), réintroduisent la vigne dans cette propriété qui fut pendant presque 20 ans un élevage laitier de tout premier plan, sous la houlette de son régisseur Monsieur Marc Perrin. 

Les plantations initiées en 1972 se poursuivent ainsi jusqu’en 1984, pour les parcelles en pleine propriété. Parallèlement, des acquisitions et des prises de bail vont venir étoffer l’assiette foncière de production.


Le Vignoble

Le terroir du Château Maucamps est homogène, composé principalement de graves claires avec des marnes, des argiles grises à ocres et quelques fragments calcaires en sous-sol. Sur ces sols sont plantés les cépages typiques du Bordelais : le Cabernet Sauvignon, le Merlot et le Petit Verdot.

Le Vignoble s’est engagé dans la culture raisonnée depuis 2003, et poursuit ses efforts notamment avec des certifications comme la Haute Valeur Environnementale (HVE).

Le Vin

Un vin fin et élégant ! L’attaque est riche et d’une grande fraîcheur. En bouche, on retrouve les arômes de fruits rouges et d’épices qui font la typicité de Maucamps (cerises noires, mûres, poivre). On distingue un léger boisé, bien intégré, avec des tannins d’une grande souplesse. Le vin est soyeux, velouté avec une merveilleuse longueur en finale.

La Presse

Château Maucamps

Histoire

Le Château Maucamps, situé sur l’appellation Haut-Médoc, a une longue histoire.

“Le Château de Maucamp” est présent dans la première édition du Cocks & Féret de 1850, puis dans celle de 1868. Dans l’édition de 1922, les héritiers de Dominique Cambours sont propriétaires jusqu’à son acquisition, le 12 Janvier 1954, par Madame Gisèle Tessandier (née Thomas de Dancourt), décèdée le 13 juin 1954.

Dans l’année qui suivit, Mr Jacques Tessandier (son époux) décida l’arrachage de 15 hectares de vigne, dans une période de grand marasme pour la viticulture bordelaise.

La renaissance du Château Maucamps eut lieu en 1973, date à laquelle France, Alain et Christian Tessandier, les propriétaires actuels (les enfants de Gisèle et Jacques), réintroduisent la vigne dans cette propriété qui fut pendant presque 20 ans un élevage laitier de tout premier plan, sous la houlette de son régisseur Monsieur Marc Perrin. 

Les plantations initiées en 1972 se poursuivent ainsi jusqu’en 1984, pour les parcelles en pleine propriété. Parallèlement, des acquisitions et des prises de bail vont venir étoffer l’assiette foncière de production.

Le Vignoble

Le terroir du Château Maucamps est homogène, composé principalement de graves claires avec des marnes, des argiles grises à ocres et quelques fragments calcaires en sous-sol. Sur ces sols sont plantés les cépages typiques du Bordelais : le Cabernet Sauvignon, le Merlot et le Petit Verdot.

Le Vignoble s’est engagé dans la culture raisonnée depuis 2003, et poursuit ses efforts notamment avec des certifications comme la Haute Valeur Environnementale (HVE).

Le Vin

Un vin fin et élégant ! L’attaque est riche et d’une grande fraîcheur. En bouche, on retrouve les arômes de fruits rouges et d’épices qui font la typicité de Maucamps (cerises noires, mûres, poivre). On distingue un léger boisé, bien intégré, avec des tannins d’une grande souplesse. Le vin est soyeux, velouté avec une merveilleuse longueur en finale.

La Presse